Assurance emprunteur : les critères pour bien la choisir

maquette de maison avec clés sur feuille de papier
| Conseils immobiliers

Vous envisagez de vous lancer dans un projet immobilier ? Pour obtenir un crédit immobilier, la mise en place d’une assurance emprunteur est indispensable. Saviez-vous qu’en dehors de celle proposée par la banque auprès de laquelle vous souscrivez votre prêt, il est possible de choisir librement son assurance ? Généralement, il s’agit d’un sujet assez complexe et il existe de très nombreuses garanties qu’il est nécessaire de décrypter avant de se lancer.
Il n’est donc pas toujours facile de se repérer, de faire le bon choix sans être guidé. Quels sont les critères à retenir pour faire le meilleur choix d’assurance emprunteur ? Suivez le guide !

 

À quoi sert l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur a pour objectif de garantir la prise en charge de tout ou partie du remboursement du capital restant dû d’un crédit en cas de maladie, d’accident entraînant le décès ou l’arrêt de travail de l’assuré.

Les événements pouvant entraîner l’incapacité à rembourser sont les suivants :

  • le décès
  • la perte totale et irréversible d’autonomie
  • l’invalidité permanente
  • l’ITT (incapacité temporaire de travail)

L’assurance emprunteur pour les prêts immobiliers pèse de plus en plus lourd dans le budget des emprunteurs et peut parfois atteindre jusqu’à 40 % du coût total de l’emprunt ! C’est la raison pour laquelle l’assuré a tout intérêt à étudier très sérieusement les garanties proposées avant de se décider.

 

Les cinq critères primordiaux pour bien choisir son assurance emprunteur

Il est impératif d’être vigilant et de bien étudier toutes les clauses de votre contrat. Certains critères sont primordiaux.

 

Le prix de l’assurance

Le coût global d’un emprunt ne s’entend pas sans le coût de l’assurance emprunteur, qui peut représenter jusqu’à 40 % des frais lors de la souscription d’un crédit immobilier, ce qui, évidemment, est loin d’être négligeable.

Bien souvent, l’assurance de l’établissement bancaire est plus chère qu’une assurance individuelle proposée par un assureur externe. De nombreux emprunteurs se tournent vers d’autres solutions pour que ce soit moins onéreux.

Ceci dit, nous conseillons de ne pas seulement prendre le prix en considération avant de vous décider. S’il est vrai que les économies réalisées en souscrivant à la concurrence peuvent être alléchantes, il est préférable de rechercher le meilleur rapport qualité prix, pour être bien assuré en cas d’accident de la vie.

 

La quotité d’indemnisation ou taux de couverture

Qu’est-ce que la quotité d’indemnisation ? Elle correspond à la part du prêt garanti par l’assurance en cas de sinistre. Il s’agit donc du niveau de protection de chaque emprunteur et s’exprime en pourcentage du montant du prêt. Il est possible d’assurer un prêt en totalité ou partiellement.

Généralement, dans le cas d’un couple pacsé, par exemple, qui emprunte pour un projet immobilier, l’assurance est souscrite en fonction des capacités financières de chaque co-emprunteur. Cette situation permet de réduire le coût global des garanties emprunteurs.

Il faut savoir que la banque exige que le prêt soit assuré à 100 %. Ce qui signifie, qu’en l’absence de co-emprunteur, vous êtes seul à être assuré à 100 %.

 

L’intégralité des garanties indispensables : décès, PTIA et invalidité

L’assurance emprunteur doit impérativement garantir le décès, le PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) et l’invalidité. Ces garanties sont exigées par les banques.

En ce qui concerne l’invalidité, on distingue deux cas :

  • l’IPT (Invalidité Permanente Totale)
  • l’IPP (Invalidité Permanente Partielle)

Dans ces deux cas, il est nécessaire pour l’emprunteur de vérifier les taux d’invalidité pris en charge, une invalidité de 60 %, 80 % et 100 % n’ayant pas les mêmes incidences sur votre vie quotidienne.

La garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie), signifie l’incapacité définitive d’exercer toute activité professionnelle avant 65 ans due à une invalidité physique ou mentale, nécessitant l’assistance d’une tierce personne pour accomplir les actes ordinaires de la vie courante.

 

Toutes les garanties optionnelles

Les garanties ITT et perte d’emploi de votre contrat d’assurance de prêt immobilier sont souvent optionnelles, mais elles sont celles qui sont les plus utilisées par les assurés.

L’Incapacité Temporaire de Travail

L’ITT (Incapacité Temporaire de Travail) permet le paiement de tout ou partie des échéances de prêt immobilier lorsque l’assuré est contraint de cesser temporairement une activité professionnelle.
Cette garantie « inaptitude » doit faire l’objet d’un examen particulier et approfondi par les emprunteurs.

La perte d’emploi

Cette garantie consiste à prendre en charge tout ou partie de vos échéances pendant un délai donné si vous n’avez plus d’emploi.

Elle est bien souvent coûteuse et restrictive. Veillez à vérifier toutes les modalités avant d’opter pour cette garantie lors de la souscription de votre contrat d’assurance.

Les points de vigilance sont les suivants :

  • les motifs de la perte d’emploi
  • le délai de carence
  • la durée d’indemnisation

 

Le délai de carence et les exclusions de garantie

Le délai de carence s’applique uniquement en début de contrat d’assurance.
Il correspond à la période de latence qui suit immédiatement l’adhésion de l’emprunteur au contrat. Lorsqu’un sinistre intervient durant cette période, l’assuré n’est pas garanti.

Tous les contrats d’assurance emprunteur comportent un certain nombre d’exclusions de garanties. Certaines peuvent vous concerner.

La loi exige que toutes ces exclusions de garanties soient rédigées en des termes clairs, précis et ne pas être sujettes à interprétation.

Elles peuvent être liées par exemple :

  • à des sports extrêmes pratiqués
  • à des problèmes de santé type lombalgies, dépressions nerveuses
  • à des déplacements à l’étranger

D’où l’importance d’étudier bien attentivement son contrat pour être certain que de ne pas être concerné par ces exclusions.

 

Un projet immobilier à concrétiser ?

Ainsi, vous avez maintenant tous les éléments et critères en tête pour choisir le contrat d’assurance qui vous correspond dans le cadre de votre projet immobilier.

Que vous envisagiez d’acheter un bien immobilier à Vannes, Damgan ou Quimper pour y habiter ou pour réaliser un investissement locatif, Immo Golfe Bretagne met son savoir-faire et son expertise pour concrétiser votre projet et vous guider au mieux dans vos choix de financement.
Contactez-nous dès maintenant au 02 97 40 28 61 ou bien via notre formulaire de contact !

photo homme avec des clés dans la main et femme en arrière plan

Votre projet
pris en main
de la
conception
à votre
installation

Choisir Immo Golfe

Que vous envisagiez d’acheter un bien immobilier pour y habiter ou réaliser un investissement locatif, nous mettons à votre disposition notre savoir-faire et notre expertise pour assurer la réussite de votre projet. Depuis plus de vingt ans, accompagnés de nos partenaires, nous agissons pour le développement du territoire de Bretagne Sud en réalisant des appartements neufs de qualité sur des sites préférentiels.

Soucieux de l’aménagement et du développement économique du territoire, Immo Golfe contribue à la mise en place de solutions d’habitat durables et responsables pour les villes de demain en Bretagne.

Tout au long de votre projet, notre équipe est à vos côtés

Simulateur de prêt

Notre outil vous permet de calculer votre crédit immobilier (montant, mensualités, durée de crédit), pour vous projeter un peu plus sur votre projet.

Actualités

Publié le 14 février 2024
L'investissement immobilier est un excellent moyen de se constituer un patrimoine et de générer des revenus complémentaires. Cependant, si vous…
Publié le 30 janvier 2024
Devenir loueur en meublé peut être une opportunité intéressante financièrement mais aussi une valeur refuge en offrant aux propriétaires la…
vue aerienne du golfe du morbihan

Vivre en Bretagne Sud